Commode estampillée de CHEVALLIER

Commode estampillée de CHEVALLIER, en bois de palissandre, amarante et placage de bois de rose. Elle ouvre par deux grands tiroirs séparés par une traverse. Décors de rinceaux et de feuilles en bronze doré et poignées en bronze doré. Plateau de marbre. Epoque Louis XV.

Jean-Mathieu Chevallier (1694-1768) est un ébéniste parisien du XVIIIème siècle qui connut un grand succès de son vivant. Il est le frère de Charles Chevallier, lui aussi ébéniste de talent reconnu.

Il commença sa carrière comme marchand de meubles rue de Grenelle, à "La Croix Chevallier". Il reçut ses lettres de Maîtrise le 5 mars 1743. 

Il connut une grande prospérité et reçut des commandes pour plusieurs résidences aristocratiques, telles que l'hôtel du duc de Talmont et le château de Villegénis, qui appartenait à Louis-Anne de Bourbon-Condé.

Sa présence, en 1745, parmi les créanciers d'André Charles II Boulle indique peut-être une collaboration entre les deux artisans.

Jean-Mathieu Chevallier, dit l'Aîné, a estampillé des commodes, encoignures, secrétaires, commodes et armoires Louis XV, dont le travail de marqueterie est toujours de très grande qualité. Il est connu pour ses marqueteries florales très décoratives et très travaillées, mais il a également réalisé des marqueteries à motifs géométriques, notamment sur ses commodes qui rappellent la forme "en tombeau" de la Régence.

Epoque Louis XV.

XVIIIème siècle.

Dimensions : H. 84,5 x L. 445 x P. 53 cm.

Bibliographie

"Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle, Dictionnaire des ébénistes et des menuisiers", Pierre Kjellberg, Les Editions de l'Amateur